Le guide de votre bien-être à domicile

Compresse

Compresse en gaze : l’alliée anti bobo !

compresse

© Gennadiy Poznyakov - Fotolia.com

Les compresses traditionnelles en gaze sont utilisées pour les soins médicaux et chirurgicaux afin de panser ou de nettoyer les plaies. Ce sont pour la plupart des compresses en gaze hydrophile de coton qui peuvent être stériles ou non stériles. Voici la différence entre les deux et quand utiliser l’une ou l’autre.
  1. Les compresses stériles
  2. Les compresses non stériles

Les compresses stériles

Les compresses stériles sont utilisées pour le nettoyage des plaies et elles permettent de les protéger contre d’éventuelles bactéries. Le personnel médical les dépose sur la plaie et les fixe avec du sparadrap. Elles sont toujours conditionnées en sachets individuels afin de préserver la stérilité et de n’utiliser que des gazes parfaitement propres. En effet, ce sont des compresses à usage unique et il faut donc les sortir de leur emballage individuel au dernier moment avant l’utilisation.

Il existe également des compresses oculaires de gaze stérile : elles sont utilisées pour recouvrir une plaie ophtalmique, occulter la vision ou appliquer une pommade adaptée. La différence avec les compresses de gaze classiques tient à ce qu’elles sont composées d’une nappe de coton maintenue par une nappe de gaze hydrophile. Elles sont plus épaisses que des compresses de gaze classiques, et utilisées pour protéger l’½il.

Les compresses non stériles

Les compresses non stériles sont recommandées pour le nettoyage et la couverture des plaies ainsi que pour l’absorption de liquides. Elles peuvent être stérilisées si besoin, et sont aussi conditionnées en emballages individuels.

Les compresses de gaze (stériles ou non) sont en général fabriquées dans un format carré compris entre 7,5 centimètres et 20 centimètres de côté. Il est recommandé de choisir des compresses plus grandes que nécessaire car elles peuvent être découpées aux ciseaux à la taille désirée… et il vaut mieux avoir trop de tissu que pas assez !

La différence avec le coton

Les compresses de gaze hydrophile tissées sont en fait composées de coton tissé et permettent à la fois d’absorber les liquides et de laisser passer l’air ; l’aération permettant par exemple à la plaie de sécher plus rapidement.

Les compresses de gaze non tissées sont, quant à elles, composées de viscose et de polyester (la répartition entre chaque matière pouvant varier d’une marque à une autre). Elles sont plus douces et permettent de ne pas s’accrocher à des fils ou à des agrafes, et possèdent une meilleure capacité d’absorption. Elles sont par exemple utilisées pour la toilette des nouveaux nés car elles n’irritent pas leur peau. L’inconvénient est qu’elles sont plus chères que les compresses tissées.

Suivant l’utilisation, vous pouvez donc opter pour des compresses en gaze, ou pour du coton, même si cette dernière matière n’est pas très conseillée en raison des « peluches » qu’elle fait et en raison de l’irritation et des petits boutons qu’elle peut provoquer notamment sur les peaux sensibles.

Enfin, il existe des compresses imprégnées nettoyantes : elles sont imbibées d’un produit antibactérien, et sont le plus souvent utilisées dans le sport, notamment de haut niveau, pour nettoyer rapidement les petites blessures.