Le guide de votre bien-être à domicile

Compresse

Une compresse, oui mais laquelle ?

compresse

© Gennadiy Poznyakov - Fotolia.com

Quelle compresse choisir pour soulager vos maux ? Tour d’horizon des multiples compresses existant sur le marché.
  1. Les compresses de cristaux de sel
  2. Les compresses en gel
  3. Les compresses en microbilles d’alumine
  4. Les coussins chauffants électriques

Les compresses de cristaux de sel

Ces compresses contiennent de l’eau, du sel et du vinaigre. C’est en actionnant un métal particulier (breveté) qu’une réaction chimique provoque la formation de cristaux de sel et dégage de la chaleur. De la même manière que les compresses naturelles, elles sont réutilisables après un passage dans l’eau bouillante, puis après être revenues à une température ambiante.

Les compresses en cristaux de sel ont les mêmes propriétés que les compresses naturelles chauffées, mis à part les bienfaits naturels apaisants du noyau de cerises ou de la graine de lin par exemple. En revanche, ces compresses ne peuvent pas être utilisées froides, la réaction chimique dégageant obligatoirement de la chaleur.

Les compresses en gel

Les compresses en gel contiennent un gel qui peut être chauffé au four à micro-ondes ou au four traditionnel mais également qui peut être rafraîchi au réfrigérateur. Les utilisations sont les mêmes que pour les autres compresses, mais, encore une fois, on ne bénéficie pas des propriétés naturellement décontractantes et apaisantes des compresses naturelles.

L’avantage de ce type de compresses est qu’elles sont réutilisables à volonté, contrairement aux compresses en cristaux de sel. Le gel ne se dégrade quasiment pas avec le temps, et permet une utilisation régulière et sans aucune détérioration de la compresse.

Les compresses de paraffine

Il s’agit de compresses utilisées en thermothérapie conventionnelle ; ce sont les plus utilisées par les kinésithérapeutes. Ce sont donc des compresses réellement professionnelles. Il s’agit de pochettes remplies de paraffine pure avec une enveloppe extrêmement résistante. Elles se chauffent en cuves hydrothermes ou (parfois) au bain marie et peuvent être dotées d’un répartiteur interne de chaleur. Elles permettent d’atteindre la température de 60 degrés au maximum.

Les compresses en microbilles d’alumine

Chauffées au four à micro-ondes, les microbilles d’alumine produisent de la vapeur en libérant de la chaleur lorsqu’elles sont stimulées par les micro-ondes. La vapeur ayant la faculté d’être mieux absorbée par le corps et surtout, absorbée plus en profondeur, la chaleur produite est d’autant plus bénéfique. Ce type de compresses est utilisé pour traiter les douleurs des cervicales et du dos. L’avantage principal de ces compresses réside dans le « micro » puisque la chaleur est remarquablement bien diffusée et que ces compresses s’adaptent à toutes morphologies en raison de la toute petite taille des billes d’alumine.

Les coussins chauffants électriques

Il s’agit de coussins, qui, comme leur nom l’indique, se branchent sur le courant et sont chauffés grâce à une résistance placée à l’intérieur. Même si le fait d’être relié à une prise électrique par un fil est un gros inconvénient, ce type de coussin dispose tout de même de plusieurs avantages. Tout d’abord il se régule directement à la bonne température (recommandée par les médecins) ou mieux, la température peut être choisie grâce à un thermostat (en fonction de l’intensité de la douleur et de l’endroit sur le corps). Sur la plupart des modèles on peut également programmer une certaine durée, et le coussin s’arrêtera alors seul de chauffer. Enfin, il est aisé de comprendre que ce coussin n’est utilisable qu’en compresse chauffante, et ne peut pas être refroidi !