Le guide de votre bien-être à domicile

Compresse

Les compresses d’allaitement

compresse

© Gennadiy Poznyakov - Fotolia.com

Les compresses d’allaitement sont des petites compresses qui servent à absorber le lait lors des montées de lait. Elles peuvent être de différentes matières et notamment en tissu, en coton, en bambou ou encore en silicone et elles se placent directement à l’intérieur du soutien-gorge.
  1. Les compresses d’allaitement jetables
  2. Les compresses d’allaitement lavables

Les compresses d’allaitement jetables

Il existe des compresses d’allaitement jetables (appelées aussi coussinets), le plus souvent en coton, qui, une fois utilisées, doivent être jetées comme leur nom le laisse entendre. Elles sont généralement composées de plusieurs couches de coton qui permettent l’absorption, et qui, en même temps, sèchent rapidement pour éviter les crevasses. L’inconvénient de ces compresses est qu’elles peuvent être très irritantes car le coton utilisé n’est pas forcément de très bonne qualité.

Les compresses jetables qui ne sont pas en coton naturel sont en coton biologique ou en bambou. Cette dernière matière, naturellement peu allergisante et plus écologique, ne nécessite que très peu de produits chimiques pour pousser, et surtout pousse très rapidement. Par ailleurs, les fibres de bambou sont quatre fois plus absorbantes que le coton. Cependant, elles restent beaucoup plus onéreuses à l’achat que les compresses en coton « classiques ».

Certaines compresses sont dotées d’une vignette adhésive qui permet de les maintenir bien en place sur le mamelon, notamment pendant la nuit.

Les compresses d’allaitement lavables

Les compresses d’allaitement lavables sont en tissu (viscose de bambou et coton pour la plupart), et sont lavables et, par conséquent, réutilisables à souhait. Un problème majeur se pose toutefois puisqu’elles ne sont pas vraiment discrètes sous les vêtements.

Concernant les compresses d’allaitement en silicone, elles adhèrent à la peau par simple pression et tiennent toutes seules sur le sein. Cette matière possède plusieurs avantages puisque les compresses l’utilisant peuvent se porter dans l’eau (dans le bain, la douche, à la piscine sous le maillot…) mais aussi sous des vêtements moulants car elles restent invisibles. Elles sont réutilisables car lavables à l’eau, et peuvent même être, de temps en temps, stérilisées dans de l’eau bouillante.

Enfin, on peut également trouver des compresses d’allaitement apaisantes. Il s’agit de petites compresses qui contiennent un gel se chauffant au four à micro-ondes afin d’apaiser et de reposer les seins lorsqu’ils sont engorgés, ou qui se refroidissent au réfrigérateur pour anesthésier et soulager la douleur causée par l’irritation. Ces compresses apaisantes peuvent être anatomiques (c’est même conseillé) et passent sous l’aisselle pour un traitement plus efficace des douleurs mammaires. Cette forme permet de cibler directement les glandes à l’origine des douleurs et d’avoir une action immédiate, qu’elle soit anti-douleur à froid, ou décontractante et décongestionnante à chaud, afin de favoriser l’écoulement du lait et de prévenir les engorgements.

En conclusion, les compresses d’allaitement sont donc très importantes pour toutes les jeunes mamans… ou les futures mères !