Le guide de votre bien-être à domicile

Compresse

Cap sur les compresses aux matières naturelles

compresse

© Gennadiy Poznyakov - Fotolia.com

Les compresses dites « naturelles » sont des compresses qui contiennent uniquement des composés issus de la flore. La plupart du temps, ces composés sont aussi issus de l’agriculture biologique, et même l’enveloppe dans laquelle on les trouve se compose de fibres naturelles. Ces compresses sont aussi appelées coussins chauffants ou coussins refroidissants.
  1. Les compresses en noyaux de cerises
  2. Les compresses en épeautre
  3. Les compresses de boue
  4. Les compresses de pépins de raisin
  5. Les compresses de graines de lin
  6. Les compresses aux herbes naturelles

Les compresses en noyaux de cerises

Une fois chauffés, les noyaux de cerises ont la propriété de restituer la chaleur pendant une longue durée. Autrefois, ils étaient utilisés pour chauffer les maisons. En effet, ils étaient d’abord placés dans une cheminée pour emmagasiner la chaleur, puis, une fois le feu éteint pendant la nuit, les noyaux de cerise continuaient à chauffer la pièce durablement.

Les noyaux de cerises sont également connus pour leurs formidables propriétés apaisantes et décontractantes. Par ailleurs, l’odeur de cerise qui se dégage lors du chauffage des noyaux demeure plutôt agréable.

Ils sont aujourd’hui placés dans de petits coussins qu’il faut chauffer quelques minutes au four traditionnel ou au four à micro-ondes, pour ensuite les appliquer sur les zones douloureuses (cou, dos, ventre, etc). Il est également possible de les utiliser en compresses froides : il faut alors les placer au réfrigérateur puis les appliquer sur la peau et le froid sera diffusé de manière continue par les noyaux de cerises.

Les compresses en épeautre

L’épeautre est une céréale très proche du froment, mais, en raison de son rendement très faible, elle est devenue beaucoup plus couteuse et n’est que très peu utilisée de nos jours. Cependant, il s’agit d’une céréale qui ne réagit pas aux engrais chimiques à base d’azote et qui est donc très utilisée dans l’agriculture biologique.

Comme les noyaux de cerises, l’épeautre est placé dans des petits coussins puis chauffé au four traditionnel, four à micro-ondes ou sur un radiateur. On le pose ensuite de la même manière sur les parties du corps à soulager. L’épeautre est connu pour ses bienfaits sur la coagulation sanguine, et il agit comme un stimulant du système immunitaire.

Les compresses de boue

La boue a toujours été utilisée (au Moyen-âge déjà) pour ses propriétés curatives. Qu’il s’agisse des médecins Hildegarde de Bingen ou Hippocrate (auteur du célèbre serment), la boue a toujours été très recommandée. Très riche en sels minéraux et en oligo-éléments, la boue curative a des propriétés d’absorption : elle lie le gaz, les liquides acides responsables des douleurs telles que l’arthrite, et les toxines. Elle apaise les douleurs et les démangeaisons, a des propriétés anti-inflammatoires et calmantes. Elle est conseillée pour les problèmes d’articulation, les rhumatismes, lumbagos, les tendinites et même les plaies infectées et les maladies de la peau.

En compresse, on la nomme boue thermale et elle peut s’utiliser chaude ou froide. Les compresses de boue froide s’utilisent pour soulager les douleurs liées à des problèmes de circulation sanguine, des hématomes ou à des inflammations tandis que les compresses de boue chaude sont plutôt utilisées pour traiter les inflammations chroniques, les crampes et tensions musculaires. La boue est notamment utilisée pour de l’argilothérapie, en compagnie de l’argile donc, afin de soigner d’autres maux comme les colites, gastralgies, acnés, douleurs rhumatismales…

Les compresses de pépins de raisin

Tout comme les noyaux de cerises, les pépins de raisin ont la propriété de conserver puis de restituer la chaleur emmagasinée, de manière ciblée. Par ailleurs ils regorgent de vitamines, de sels minéraux et d’oligo-éléments ce qui en fait de parfaits anti-douleur. Cette propriété est donc utilisée pour réaliser des compresses chauffantes à placer au four traditionnel ou au four à micro-ondes. Elles permettent de détendre les muscles et de soulager les douleurs. De la même manière, on peut placer la compresse au congélateur ou au réfrigérateur afin de restituer du froid et soulager ainsi d’autres maux (comme vu précédemment, les douleurs liées à une mauvaise circulation sanguine notamment). Comparé aux noyaux de cerises qui ont plus ou moins les mêmes propriétés, les pépins de raisin ont l’avantage d’être très fins, moins épais que les noyaux, et donc de diffuser une chaleur plus étendue et de s’adapter à toutes les morphologies…

Les compresses de graines de lin

Les graines de lin sont réputées pour leurs différentes propriétés énergétiques, apaisantes et anallergiques. La graine de lin est à la fois utilisée comme semence, comme aliment mais aussi comme diffuseur de chaleur. Elle est en effet très riche en huile, ce qui lui permet d’emmagasiner la chaleur. Chauffée au four traditionnel ou à micro-ondes, la compresse en lin diffuse progressivement la chaleur emmagasinée pour soulager les douleurs et les tensions musculaires, l’arthrose, les douleurs intestinales, etc.

La compresse de graines de lin passée au réfrigérateur peut aussi soulager les migraines et maux de tête grâce au froid qu’elle diffusera. Les graines de lin sont systématiquement stérilisées avant l’insertion dans une compresse et elles sont le plus souvent entourées d’une enveloppe en coton à 100 % naturel.

Les compresses aux herbes naturelles

Certaines compresses sont remplies d’herbes à 100% naturelles dont voici une liste non exhaustive : camomille, cannelle, citronnelle, lavande, menthe poivrée, romarin, menthe verte, millefeuille, racine d'oseille jaune, saule blanc, graines de lin, blé. Ces compresses fonctionnent de la même manière que les précédentes. En effet, elles peuvent être chauffées ou refroidies en fonction des besoins. Les bienfaits de ces compresses reposent sur l’aromathérapie, l’arôme dégagé servant à l’apaisement et à la relaxation.

Toutes les compresses naturelles peuvent aussi être associées à des plantes pour bénéficier de leurs vertus apaisantes ou anti-stress comme dans le cas de la lavande par exemple. La menthe, quant à elle, est utilisée pour ses propriétés décongestionnantes et purifiantes. Ces deux plantes sont mélangées le plus souvent aux graines de lin (les noyaux de cerises et les pépins de raisin dégageant naturellement une odeur de cerise ou de raisin, et la boue étant difficilement utilisable avec des plantes), et leurs propriétés sont exacerbées par la chaleur. La menthe est vivement conseillée aux personnes souffrant de sinusite.